Ouvrages

Les ouvrages auxquels ont participé les ingénieurs et chercheurs du RIATE

 

 

004459508Décamper
De Lampedusa à Calais, un livre de textes et d’images & un disque pour parler d’une terre sans accueil
Collectif, sous la direction de Samuel Lequette et Delphine Le Vergos
A paraître, Éditions La découverte

Partant de l’observation des lieux et des conditions de vie des réfugiés dans les camps du nord de la France depuis 2002, date de la fermeture de Sangatte, jusqu’à aujourd’hui, cet ouvrage – un livre & un disque – est un espace collectif de réflexion et de création, qui questionne les contextes et les objectifs des pouvoirs publics, de l’action humanitaire et des politiques migratoires européennes récentes.

Communiqué de presse à venir

 

9782200615918-001-x

La France des marges
Etienne Grésillon, Frédéric Alexandre, Bertrand Sajaloli
Histoire-Géographie Capes-Agrégation, Armand Colin, Collection Horizon, 2016

Être en marge, avoir de la marge, prendre une marge… la sémantique des marges reflète d’emblée l’ambivalence du terme : liberté, bénéfice, possibilité d’un côté, éloignement des forces vives, voire relégation de l’autre. Appliqué à l’espace français, le terme conduit à décentrer le regard porté sur le territoire national et à penser une France des angles morts et des interstices, une France des minorités, moins intégrée et moins accessible, moins visible et peu connue. Une France insaisissable aussi, la notion de marge étant toujours relative tant sur le plan spatial que socioculturel et posant donc vivement des questions d’échelle, de regard, de méthode et de définition.
La première partie de cette France des marges est ainsi consacrée aux processus de marginalisation en distinguant ce qui est lié à l’espace (éloignement, enclavement…) et ce qui s’apparente à l’exclusion culturelle et sociale (populations démunies, migrants, communautés alternatives…).
La deuxième partie réfléchit aux formes que les marges revêtent aujourd’hui, en différenciant la marginalité et ses degrés dans les territoires ruraux, urbains ou péri-urbains. Les marges présentent en effet des réalités contrastées : isolement, pauvreté, exclusion et dénuement jouxtant innovation sociale ou revendication de vivre autrement.
Enfin, la trajectoire des marges, leur instabilité, voire leur réversibilité, interrogent les politiques publiques et mobilisent plusieurs champs de la connaissance géographique : politique, sociale, économique, culturelle, environnementale, rurale et urbaine.

Table des matières

 

L-amenagement-du-territoire-en-France_smallL’Aménagement du territoire en France
Xavier Desjardins, Isabelle Geneau de Lamarlière
2e édition, La documentation française, Les Etudes n°5420-21, 2016

Depuis les années 1960, époque d’affirmation de la politique de l’aménagement du territoire en France avec la création de la Datar, acteurs, objectifs et méthodes de l’aménagement du territoire ont été profondément renouvelés. L’organisation volontaire de l’espace pour le développement économique, l’équité sociale ou encore la préservation des ressources sont toujours des ambitions d’actualité. Mais, pour répondre à ces enjeux, de nouvelles manières de concevoir l’aménagement du territoire sont à inventer. Réunis autour de cette conviction, les auteurs de l’ouvrage analysent huit thématiques majeures de l’aménagement du territoire : l’utilisation et la protection des ressources naturelles, l’équipement, la contribution au développement économique, la réduction des inégalités, l’environnement, la modification de la hiérarchie des villes, le traitement des espaces de faible densité et, enfin, le rôle du citoyen, élu ou non, dans l’élaboration des politiques. Cet ouvrage peut concerner un large public (étudiants, élus, acteurs de l’aménagement, journalistes, responsables d’entreprises, etc.).

Sommaire

 

9782200612856-001-X_0Manuel de cartographie – Principes, méthodes, applications
Nicolas Lambert, Christine Zanin
Armand Colin, 2016

Ce manuel de cartographie tout en couleurs propose l’ensemble des outils et méthodes nécessaires pour concevoir, comprendre et interpréter des cartes.
Quels fonds de cartes choisir ? Comment traiter les différents types de données ? Comment les traduire en langage cartographique ? Quelles variables visuelles (taille, forme, texture, couleur, etc.) utiliser, et pour quels effets ?
Dans une approche plus critique, il permet également d’aller plus loin dans la conception cartographique, en présentant des méthodes innovantes et en détaillant les procédés de « mise en scène ». À la fin de chaque partie, un exercice de mise en pratique des notions abordées, présenté sous la forme d’un jeu, permettra de réaliser une carte finalisée.
Avec plus de 120 figures inédites, de nombreux encadrés, définitions et compléments pédagogiques, cet ouvrage constitue une véritable initiation à la cartographie, perçue à la fois comme art de représenter le monde et arme de combat pour le décrypter.

Table des matières
Article de Xavier Leroux du 3 août 2016, La Cliothèque

 

9781137468840Borderities and the Politics of Contemporary Mobile Borders
Anne Laure Amilhat, Frédéric Giraut
Palgrave Macmillan, 2015

This book explores the emerging forms and functions of contemporary mobile borders. It deals with issues of security, technology, migration and cooperation while addressing the epistemological and political questions that they raise. The ‘borderities’ approach illuminates the question of how borders can be the site of both power and counter-power.

 

Table of Content

 

migrations-en-mediterraneeMigrations en Méditerranée
Sous la Direction de Catherine Wihtol de Wenden, Camille Schmoll, Hélène Thiollet
CNRS Editions, 2015

La mort de migrants et de réfugiés tentant d’atteindre les portes de l’Europe par la Méditerranée a mis en évidence les contradictions et la fragilité de l’Europe face aux crises qui touchent le Moyen-Orient et l’Afrique, dans un contexte marqué par une récession économique globale. À travers ses diverses contributions, cet ouvrage rappelle que l’Europe forme, avec la rive sud de la Méditerranée, un espace migratoire régional, où chaque État est pays de départ, d’accueil, de transit, et souvent tout cela à la fois.

En Méditerranée, trois espaces migratoires se structurent autour de trois types de mobilités : des migrations de travail, des migrations de transit, et des migrations forcées des demandeurs d’asile. L’analyse des pratiques des migrants et des politiques de contrôle de la mobilité dans une région qui constitue l’une des plus grandes lignes de fracture du monde, est au cœur de cet ouvrage.

En identifiant les éléments de continuité et de rupture, les auteurs interrogent l’évolution des systèmes migratoires sur la longue, moyenne et courte durée, les transformations des formes de mobilité, ainsi que les changements institutionnels, culturels, politiques, économiques et sociaux qui les accompagnent et les déterminent. Ils reviennent sur les effets de frontières, de géographies et d’histoires migratoires, les appartenances et les identités locales, nationales, régionales et transnationales, tout en proposant de dépasser une vision euro-centrée. Un éclairage précieux sur la crise migratoire.

 

9782200249663-x_0Atlas des migrands en Europe – Géographie critique des politiques migratoires
Réseau MIGREUROP, sous la direction d’Olivier Clochard
Armand Colin, 2012

Chaque année, des milliers de candidats à l’exil fuient leur pays en guerre ou en crise pour rejoindre l’Europe, certains à bord d’embarcations de fortune surchargées et défaillantes. Des centaines d’entre eux n’y parviendront jamais et y laisseront leur vie, par noyade ou épuisement.
Face au prétendu « danger » que représentent ces migrants selon nombre de dirigeants, la militarisation des frontières européennes, notamment au sud et à l’est, et le renforcement des contrôles apparaissent aujourd’hui comme les seuls mots d’ordre. Et, en ce début de XXIe siècle, traversé par une crise économique de grande ampleur, la situation ne semble pas près de s’améliorer.
La nouvelle édition de l’Atlas des migrants en Europe propose une évaluation critique des politiques européennes d’asile et d’immigration établies depuis les années 1980 : délivrance problématique des visas « Schengen », délocalisation des contrôles frontaliers dans les pays voisins (Libye, Turquie ou Ukraine), opérations de l’agence européenne Frontex pour intercepter les « indésirables », construction de murs comme en Grèce, multiplication des formes d’enfermement des étrangers, organisation régulière de « charters » pour les expulsions… autant de dispositifs qui dressent toujours plus d’obstacles à l’immigration dans le territoire de l’Union.
Fruits d’un long travail de terrain auprès des migrants et des populations maintenues en centre de rétention, les cartes, textes, graphiques et photographies inédits ici rassemblés permettent de saisir et comprendre des réalités complexes et peu connues du grand public.

Table des matières
Réseau MIGREUROP

 

2494999Villes et régions européennes en décroissance – maintenir la cohésion territoriale
Myriam Baron, Emmanuèle Cunningham-Sabot, Claude Grasland, Dominique Rivière, Gille Van Hamme
Traité IGAT, série Aménagement et gestion du territoire, Lavoisier, Hermès, 2010

L’Europe devrait connaître une des croissances démographiques mondiales les plus faibles dans les années à venir. Cette évolution, conjuguée avec des recompositions économiques de grande ampleur, a un impact sur les dynamiques régionales et urbaines. L’apparition d’une décroissance au niveau de villes et de régions entières vient s’ajouter aux disparités de développement, qui sont traditionnellement au cœur de la politique de cohésion de l’Union Européenne. Cela conduit à repenser les politiques au niveau régional et local dans leurs dimensions économique, sociale, environnementale et territoriale. Les réponses au problème de la décroissance exigent un changement de paradigme dans la conduite des politiques publiques et passent par la mise en place de formes de gouvernance multi-scalaires. Cet ouvrage fait un état des lieux des processus de décroissance en Europe, en articulant niveaux régional, local mais aussi urbain. Il étudie également les stratégies et les politiques mises en place dans différents contextes pour lutter contre un tel déclin.

Sommaire
Site dédié à  l’ouvrage

 

euroAtlas de l’Europe dans le monde
Sous la Direction de Clarisse Didelon, Claude Grasland, Yann Richard
Edition Reclus / La Documentation française, Collection Dynamique du territoire, 2009

On a beaucoup écrit sur la mondialisation. On a aussi beaucoup écrit sur l’Union européenne. Mais la place et le rôle de l’Union dans la mondialisation sont moins connus. Elle y joue pourtant l’un des premiers rôles puisqu’elle est un des centres du système monde. Cet atlas, réalisé par une équipe de chercheurs et d’universitaires, permet d’évaluer cette place avec précision et d’en saisir les fondements. Il permet aussi de reconsidérer les idées préconçues sur l’identité même de l’Europe, sur la puissance réelle ou supposée de l’Union européenne et sur le rôle qu’elle entend assumer en tant que modèle dans de nombreux domaines (démographie, économie et échanges, transport et communications, droits de l’homme, développement et qualité de vie, migrations et mobilités,…). L’Union européenne exerce une certaine influence. Mais celle-ci n’est pas nécessairement synonyme d’hégémonie ou de domination. Elle se déclinerait plutôt selon différentes modalités dont les Européens, y compris les élites politiques, n’ont eux-mêmes pas toujours conscience. C’est dans son voisinage que l’influence de l’Union est la plus forte. Les cartes et analyses proposées ici confirment que la mondialisation va de pair avec la régionalisation. Les interactions entre les États de mêmes aires géographiques se renforcent. L’Union européenne et les pays de son voisinage méridional et oriental n’y échappent pas. Ces relations de proximité doivent-elles être renforcées pour continuer à peser dans la mondialisation? La question mérite d’être posée.

Billet de Jean Pierre Payot, le 23 mai 2009 dans Diploweb
Compte rendu de lecture par Christian Vandermotten dans Belgeo n°2, 2009

 

2132058Lexique de l’aménagement du territoire européen
Bernard Elissalde, Frédéric Santamaria, Aude Peyralbes
Editions Lavoisier, 2009

L’aménagement du territoire européen est en gestation. Il s’exprime dans des politiques, des actions et des orientations conçues à l’échelle de l’Union européenne qui nécessitent une adaptation permanente aux évolutions socio-économiques des différents territoires de l’Union. Les mots qui qualifient cette action méritent d’être analysés comme des éléments révélateurs du sens et de la dynamique d’action de l’Union européenne dans un domaine capital pour la construction européenne et qui met en jeu la question de la cohésion économique, sociale et territoriale du continent. Ce Lexique de l’aménagement du territoire européen regroupe 50 notions et acronymes majeurs, choisis pour leur utilisation récurrente dans les documents officiels (traités, règlements, directives, rapports divers, etc.) produits par les institutions et organismes européens. Chaque « fiche » se compose d’une définition simple et synthétique, rappelle l’historique en jeu et situe l’intérêt opérationnel de chaque concept. Ces informations permettent ainsi de saisir le processus d’élaboration des notions de l’aménagement du territoire européen et les conséquences concrètes qu’il implique. Le Lexique de l’aménagement du territoire européen répond au besoin, ressenti dans le domaine de l’action européenne, de voir clarifier les notions les plus courantes du domaine. Il s’adresse notamment aux professionnels des administrations tant locales que nationales, aux bureaux d’études ainsi qu’aux enseignants et chercheurs.

Sommaire