2013 – Priorité 2 : Des recherches ciblées répondant aux besoins des praticiens à différentes échelles

Des recherches ciblées répondant aux besoins des praticiens à différentes échelles (6,536 millions d’€)

La priorité 2 est consacrée à l’utilisation des résultats obtenus dans le cadre de l’ESPON à différentes échelles (transnationale, nationale, transfrontalière et régionale/locale). Il s’agira d’études intégrées et d’analyses thématiques mais aussi d’actions expérimentales et innovantes et implique la participation de praticiens et d’acteur de terrains.

Objectifs
  • produire des connaissances à partir des résultats du programme ESPON sur les forces et faiblesses de régions et/ou de territoires à des échelles plus larges,
  • accroître l’utilité des résultats du programme à partir de cas d’études ou d’outils techniques et méthodologiques dans le domaine de l’aménagement,
  • fournir des connaissances à partir des résultats du programme sur les priorités thématiques en coopération avec d’autres programmes des fonds structurels.
 Projets de recherche

Économie des Agglomérations – CAEE
Université de Manchester – Royaume-Uni; Sciences Po Lyon – France
Résumé : L’analyse ciblée CAEE propose une étude économique du processus d’agglomération au sein des régions entourant les villes européennes, à l’échelon NUTS2. Elle a pour objectif d’apporter une meilleure compréhension de l’urbanisme de ces régions, et propose des échelles d’analyse prenant en compte les coûts et bénéfices économiques des grandes agglomérations urbaines.
Budget : 200 000 €
The Case for Agglomeration Economies in Europe

Aéroports – ADES
Université de Genève – Italie
Résumé :  L’analyse ciblée ADES porte sur la question des transports et de l’accessibilité dans les régions périphériques, et a pour but d’améliorer la compréhension des opportunités et perspectives d’investir dans des aéroports régionaux au sein des régions périphériques, d’un point de vue tant européen que national et régional.
Budget : 300 000, 00 €
Airports as Drivers of Economic Success in Peripheral Regions

Convergence économique des Régions – SURE
Territorial Town Planning Laboratory, Université Federico II – Italie
Résumé :
Le projet SURE analyse les enjeux auxquels les régions « de convergence » doivent faire face dans leur développement. Particulièrement, il s’attache à comprendre pourquoi certaines de ces régions ne parviennent pas à améliorer leurs performances économiques et leur compétitivité, en comparant une liste de facteurs pertinents pour la croissance économique, et en étudiant des projets de cohésion réussis, financés par l’UE ces quinze dernières années.
Budget :
200 000, 00 €

Success for Convergence Regions’ Economies

Développement transfrontalier – ULYSSES
Fondation Tecnalia Research & Innovation, Espagne
Résumé :
Le projet ULYSSES se décompose en six analyses multithématiques de dix-huit régions frontalières et transfrontalières, avec pour but d’établir des critères communs dans la planification du développement territorial décentralisé transfrontalier. En complétement, sept fiches de données ont également été réalisées afin de couvrir les zones transfrontalières qui n’ont pas fait l’objet d’une analyse multithématique.
Budget :
349 682, 23 €
Using applied research results from ESPON as a yardstick for cross-border spatial development planning

Mers – NSS
Université de Liverpool – Royaume-Uni
Résumé :
Le projet NSS analyse le rôle de la coopération territoriale dans le développement de réponses efficaces aux enjeux énergétiques de la région de la Mer du Nord. Il s’appuie notamment sur l’expérience de praticiens et sur des résultats de projets ESPON précédemment publiés, afin de produire des recommandations pour de futures actions et programmes au sein de la région, applicables non seulement aux questions énergétiques mais aussi à d’autres thèmes et programmes.  
Budget :
339 923, 70 €
NORTH SEA STAR, North Sea – Spreading Transnational Results

Coopération européenne sur les Transports – TranSMEC
blue! advancing European projects – Allemagne
Résumé :
L’analyse ciblée TranSMEC a pour objectif de développer une méthode, au sein de l’aire de coopération de l’Europe du Nord-Ouest, mettant en évidence la valeur ajoutée des résultats ESPON et les synergies avec les données, perspectives et tendances nationales et régionales dans le développement d’outils pour le soutien aux programmes de coopération territoriale.
Budget : 150 000, 00 €
Transnational Support Method for European Cooperation

Pôles de croissance – GROSEE
Université de Bucarest – Roumanie
Résumé :
L’analyse ciblée GROSEE propose une étude des trois principaux pôles de croissance de l’Europe du Sud-Est que sont Athènes, Sofia et Bucarest, en s’intéressant à leur niveau de compétitivité, aux relations qu’ils entretiennent avec les aires de développement européennes, et leur rôle à jouer comme vecteurs économiques de l’Europe du Sud-Est au sein d’une Europe polycentrique. 
Budget :
360 000, 00 €
Growth Poles in South-East Europe

Indicateurs de cohésion territoriale – KITCASP
National Institute for Regional and Spatial Analysis (NIRSA); Université de Maynooth – Ireland
Résumé :
KITCASP analyse l’apport de l’utilisation de données territoriales ESPON dans le développement de stratégies et de politiques d’aménagement du territoire, particulièrement en Ecosse, en Irlande, en Lettonie, en Islande, en Espagne et au Pays Basque. L’objectif est également d’identifier un jeu d’indicateurs pour la cohésion territoriale, la compétitivité économique et le développement durable utile à l’aménagement du territoire à l’échelon national. Enfin, l’étude s’attache à démontrer comment les capacités d’analyse spatiale peuvent être renforcées et améliorées à l’échelon national, et comment l’expérience et l’expertise analytique nationale peuvent soutenir la mise en oeuvre de l’Agenda territorial européen.
Budget : 359 921, 00 €
Key Indicators for Territorial Cohesion and Spatial Planning

Stratégies intégrées – RISE
Université de Birmingham, (CURS) – Royaume-Uni
Résumé :
L’analyse RISE étudie l’émergence des Stratégies régionales intégrées (SRI) pour répondre aux besoins des régions en matière de cohésion et de développement durable. S’il n’existe pas un seul type de SRI, il est en revanche possible d’identifier des similitudes dans l’approche méthodologique qui en est faite. Le projet analyse quatre régions européennes : Randstad (Pays-Bas), Zélande (Danemark), Västerbotten (Suède) et les West Midlands (RU).

Budget :
350 000, 00 €
Identifying and Exchanging Best Practices in Developing Regional Integrated Strategies in Europe

Iles européennes – EUROISLANDS
Université de Aegean  – Grèce
Résumé : Le projet EUROISLANDS est une étude sur les territoires aux spécificités géographiques, et s’intéresse plus particulièrement aux îles. L’analyse s’inscrit dans le cadre du premier Programme d’Action pour la mise en œuvre de l’Agenda territorial européen, et a pour objectif de contribuer à la définition des prochaines étapes de ce plan. Ainsi, EUROISLANDS propose un cadre de référence et des recommandations politiques et stratégiques pour encourager le développement durable des territoires insulaires européens.
Budget : 250 000, 00 €
The Development of the Islands – European Islands and Cohesion Policy

Paysages européens – LP3LP
Université d’Aix la Chapelle, RWTH – Allemagne
Résumé :
Le projet LP3LP a pour objet d’étude le Parc des trois pays, situé dans l’euro-région Meuse-Rhin. Il analyse la position du parc et de la région dans le contexe européen, identifie les effets possibles des politiques européennes et définit les potentiels territoriaux de la région.
Budget : 360 000, 00 €
Landscape Policy for the 3 Countries Park

Paysages européens – LIVELAND
Fondation Tecnalia Research & Innovation, Espagne
Résumé :
Le projet LIVELAND analyse les politiques européennes et régionales de développement territorial. Il met en évidence les bonnes pratiques observées en matière d’aménagement du paysage et de stratégies régionales pour les territoires, en comparant les mesures et procédures. L’étude identifie également la manière dont les productions ESPON peuvent être utilisées pour répondre à ces problématiques.
Budget :
378 676, 14 €
Liveable Landscapes: a Key Value for Sustainable Territorial Development

Régions métropolitaines – BESTMETROPOLISES
Institut de Géographie S. Leszczycki – Pologne;
IAU-IDF – France
Résumé : L’analyse ciblée BESTMETROPOLISES est une étude sur les régions métropolitaines européennes, et met en évidence les processus de développement urbain que connaissent actuellement de nombreuses villes et régions européennes. Le projet établit une comparaison entre Berlin, Paris et Varsovie, avec pour but de rassembler des connaissances et informations utiles dans la planification et la mise en œuvre de politiques pour le développement des villes et zones métropolitaines.
Budget : 349 300, 00 €
Best Development Conditions in European Metropolises: Paris, Berlin and Warsaw

Régions métropolitaines – METROBORDER
Université du Luxembourg – Luxembourg

Résumé :
METROBORDER est une étude des régions métropolitaines transfrontalières européennes qui s’inscrit dans le cadre de l’objectif d’un développement polycentrique au sein de l’UE. Elle identifie les critères, potentiels et bonnes pratiques en matière de gouvernance et imagine des stratégies de développement pour une approche multiniveaux, à travers deux études de cas : la Région Métropolitaine Tri-nationale du Rhin Supérieur et la Grande Région.
Budget :
250 000, 00 €
Cross-Border Polycentric Metropolitan Regions
 

METROBORDER_TraductionFR

Régions métropolitaines – POLYCE
Université technique de Vienne – Autriche
Résumé :
L’analyse ciblée POLYCE étudie la Région du Danube et identifie les opportunités de développement urbain durable dans cette région, à l’échelle macro-régionale et à l’échelon municipal.
Budget : 349 957, 26 €
Metropolisation and Polycentric Development in Central Europe: Evidence Based Strategic Options

R&D – AMCER
Innova Europe – Belgique;
Technopolis Group – France; ESIEE – France
Résumé : Le projet AMCER analyse l’impact croissant des politiques de R&D européennes sur les systèmes de R&D et la cohésion territoriale, aux échelons européen et régional. Il a pour but de dresser un portrait du paysage actuel de la R&D dans les neuf acteurs institutionnels ayant construit la problématique du projet (dont les régions Bretagne et PACA), en leur fournissant des données et une méthodologie harmonisée pour le management des politiques et initiatives territoriales en lien avec la R&D, applicables à d’autres régions.  
Budget : 344 392, 00 €
Advanced Monitoring and Coordination of EU R&D Policies at Regional Level

Exode rural – SEMIGRA
Leibniz Institute for Regional Geography – Allemagne
Résumé :
L’analyse ciblée SEMIGRA cherche à identifier les causes et conséquences de la migration « sélective » dans les régions rurales européennes. Elle a pour objectif de proposer des stratégies pour le développement territorial afin de répondre à cet enjeu, et de stabiliser l’évolution démographique et sociale de ces régions.
Budget :
335 586, 00 €
Urban areas as nodes in a polycentric development

Régions rurales – PURR
Norwegian Institute for Urban and Regional Research (NIBR) – Norvège
Résumé :
L’objectif de l’analyse ciblée PURR est d’établir et d’expérimenter de nouvelles possibilités d’exploration des potentiels territoriaux des zones rurales et des villes petites et moyennes qui composent les régions de la Mer du Nord, de la Mer d’Irlande et de la Mer Baltique.

Budget :
209 605, 00 €
Potential of Rural Regions

Scenarii – SS_LR
Polytechnics of Milan DIG – Italie
Résumé : Le projet SS_LR a pour objectif de répondre à un besoin identifié de développer et d’appliquer des méthodologies et instruments prévisionnels à l’échelle territoriale appropriée, pertinents pour le fonctionnement des territoires locaux et régionaux.
Budget : 178 000, 00 €
Spatial Scenarios: New Tools for Local-Regional Territories

Diversité territoriale – ESPON TEDI
Nordregio – Suède
Résumé : L’analyse ciblée TEDI propose une meilleure compréhension des processus de développement dans les territoires insulaires montagneux, peu peuplés ou périphériques. Particulièrement, elle met en évidence la contribution possible de ces territoires à l’atteinte des objectifs des Stratégies de Lisbonne et Göteborg.
Budget : 209 800, 00 €
Urban areas as nodes in a polycentric development

Gouvernance territoriale – SMART IST
Politecnico di Milano DiAP – Italie;
Ecole Normale Supérieure de Lyon – France
Résumé : L’analyse ciblée SMART IST s’intéresse aux facteurs institutionnels qui permettent aux administrations d’être efficaces dans la définition et la mise en œuvre de stratégies de développement territoriales et de politiques publiques dans le cadre de la Politique de Cohésion de l’UE. L’objectif du projet est d’établir une méthodologie commune pour tendre vers l’efficacité institutionnelle, et de soutenir l’identification de mesures d’assistance technique à adopter aux échelons central et régional pour renforcer la capacité administrative dans la mise en œuvre de la Politique de Cohésion. Cette analyse prend pour exemples, entre autres, des territoires français et italiens.
Budget : 345 803, 00 €
Smart Institutions for Territorial Development

Évaluation de l’impact territorial – EATIA
Université de Liverpool – Royaume-Uni
Résumé : Le projet EATIA analyse l’impact des politiques et directives européennes sectorielles sur le développement territorial des pays et régions européennes, en s’intéressant à la méthode d’’Analyse d’impact territorial (Territorial Impact Assessment – TIA) utilisée par la Commission et les Etats-membres de l’UE. L’objectif est de définir des possibilités de mise en œuvre de cette méthode aux échelons national et supranational, en se fondant sur des études de cas au Portugal, en Slovénie et au Royaume-Uni. 
Budget : 349 281, 00 €
ESPON and Territorial Impact Assessment

Performance territoriale – TPM
Université Libre de Bruxelles – Belgique
Résumé : L’analyse ciblée TPM aborde des enjeux européens et globaux aux conséquences régionales spécifiques, tels que la lutte contre le changement climatique, la production d’énergie, les changements démographiques et la mondialisation. Son but est d’identifier les impacts territoriaux de ces enjeux et leur déplacement à l’échelle régionale, et de diffuser des bonnes pratiques sur l’efficacité des stratégies territoriales liées à ces thèmes.
Budget : 348 987, 00 €
Urban areas as nodes in a polycentric development